Forum des supporteurs des panthères du Gabon Index du Forum Forum des supporteurs des panthères du Gabon
Pour les fans du football gabonais.
 
FAQ Rechercher Membres Groupes
S’enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés Profil Connexion
 


Etre sélectionneur en Afrique
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des supporteurs des panthères du Gabon Index du Forum >>> FOOTBALL >>> Foot africain

Auteur Message
Koce
Panthère


Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 364
Localisation: Libreville
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Clubs préférés: Panthères du Gabon -
joueurs préférés: Ecuele Manga-Lyod Palun

MessagePosté le: Mar Sep 18 2012, 16:31    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique Répondre en citant

Gerets-Lavagne : leçons d’Afrique








Formidable cet article et son Auteur. Publié le 18 septembre 2012

 
Ils ont appréhendé à leur manière l’Afrique du jeu, ses duretés et ses spécificités souvent mal comprises loin du continent. Eric Gerets, ancien prophète marseillais, et DenisLavagne, Lionceau en herbe, ont appris à quelques heures d’intervalle leur licenciement dans la foulée d’un match aller CAN 2013 totalement dévissé.

 
 
Ces limogeages semblaient inéluctables tant ils focalisaient une colère féroce dans des pays passionnés, tant le peuple se dressait renversant et hostile. Auraient-ils résisté à une telle déferlante en Europe ? A première vue, non. Les résultats restent des valeurs étalons dans le monde entier et ces techniciens des victimes évidentes d’échecs en série. L’Afrique n’échappe pas à cette règle de bon sens. Gerets et son mois de janvier abîmé au Gabon, Lavagne et ses deux griffures (Libye avant Cap Vert) n’avaient plus grand chose à espérer de décideurs eux-mêmes sous forte pression populaire.
Leur départ ne doit pas faire oublier qu’une sélection en Afrique possède des logiques de fonctionnement, des subtilités, des rouages internes difficilement maîtrisables pour des néophytes. Un rappel : depuis 2000, la plupart des pays vainqueurs de la compétition biennale majeure possédaient des joueurs locaux, que ce soit la Tunisie, l’Egypte ou la Zambie. On est loin des supposées grosses cylindrées qui se gargarisent de noms ronflants et s’effritent au fil des rencontres. Le foot, ici, n’est pas seulement une question de stars, de comptes en banque mais aussi de contexte.

 
Entraîner une équipe du continent quand on est étranger, c’est s’imprégner, respirer le pays et surtout le comprendre. A l’image d’un Claude Le Roy, d’un Hervé Renard ou d’un Pierre Lechantre, vainqueurs de CAN, très attachés à leurs terres d’accueil, à l’image encore d’AlainGiresse, qui a su reconstruire au Gabon avant d’aider le Mali à glaner une troisième place en février dernier. A contrario, Clemente, l’Espagnol, venait au Cameroun et repartait aussi sec… Les raisons souvent évoquées par ces hommes de passage : leurs joueurs évoluent en Europe. L’argument est recevable. Et alors ? Saisir les rapports de force dans une société, les valeurs communes (ou non) demandent une certaine connaissance des lieux, une perception subtile des individus, des réactions. Ces éléments ne sont pas des gages de réussite mais évitent parfois des erreurs irréparables. Dans certains endroits, la lecture fine du cadre ethnique, régional est nécessaire pour éviter des frustrations qui provoqueront in fine des problèmes futurs. Dans d’autres, un simple bout de tissu sur le bras peut engendrer une guerre invraisemblable. Les Lions indomptables connaissent d’ailleurs parfaitement ce sujet…
Et je ne parle pas des croyances, des conflits d’ego, des problèmes politiques constitutifs de tensions qu’il est utile de saisir. Un sélectionneur en Afrique appréhende donc son métier avec d’autres paramètres qu’un Didier Deschamps par exemple. Celui qui maîtrise ces éléments s’enrichit sportivement. Et humainement. Dans le cas contraire, il passe comme une ombre, prend son cash et se moque des conséquences de ses actes. Cette attitude a tendance, vous l’imaginez, à me révulser : c’est fermer les yeux sur l’impact d’une sélection dans des pays où le football est souvent une immense mais fragile vitrine, où le football reste, et ce n’est pas un cliché, un socle commun nécessaire en dépit de ses excès qui m’apparaissent parfois effrayants.
HERVE PENOT (Twitter : hpenot_lequipe)


http://afriqueenfoot.blogs.lequipe.fr/gerets-lavagne -lecons-dafrique/
_________________
Le Gabon doit irréversiblement entrer au Panthéon des grandes équipes du football du continent.
Quelque soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par se lever.


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar Sep 18 2012, 16:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Koce
Panthère


Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 364
Localisation: Libreville
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Clubs préférés: Panthères du Gabon -
joueurs préférés: Ecuele Manga-Lyod Palun

MessagePosté le: Mer Oct 10 2012, 11:59    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique Répondre en citant

Gernot Rohr tient sa première victoire


http://www.footafrica365.fr/can/article_606693_Amical-Niger-Liberia-4-3.sht…




Rédaction Football365.fr / FootSud

 


mercredi 10 octobre 2012 - 12h07
Le Niger a pris le meilleur sur le Liberia (4-3), mardi à Niamey en match amical de préparation aux rencontres retour des éliminatoires de la CAN 2013.  


Gernot Rohr tient sa première victoire en tant que sélectionneur du Niger. Le Mena national a battu la Lone Star du Liberia (4-3), mardi à Niamey, au stade Seyni-Kountché, en match de préparation aux éliminatoires de la CAN 2013. Les deux formations ont ainsi pu se régler avant les échéances importantes qui les attendent : le Niger accueille la Guinée (défaite 1-0 à Conakry) tandis que le Liberia ira défierNigeria (2-2 à Monrovia). 

P.J (Rédaction Football365/FootSud)
 

_________________
Le Gabon doit irréversiblement entrer au Panthéon des grandes équipes du football du continent.
Quelque soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par se lever.


Revenir en haut
Sahaj
Panthère de bronze


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 766
Localisation: Libreville
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Clubs préférés: Réal Madrid, Marseil
joueurs préférés: KAKA, RAUL, R9, DC9,

MessagePosté le: Mer Oct 10 2012, 14:06    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique Répondre en citant

Krrrrr krrrr krrr Kocé fia devant le Ména de Rhorrrrrr krrrrr....
Nous on va les babler à Loubev Grand zappe moi ta peur et cogite d'abor sur Kégué akia
_________________
L'esprit d'équipe... C'est des mecs qui sont une équipe, ils ont un esprit ! Alors, ils partagent !
Les membres suivants remercient Sahaj pour ce message :
minau86 (10/10/12)


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN
Koce
Panthère


Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2010
Messages: 364
Localisation: Libreville
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Clubs préférés: Panthères du Gabon -
joueurs préférés: Ecuele Manga-Lyod Palun

MessagePosté le: Mer Oct 10 2012, 14:19    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique Répondre en citant

Ce n'est pas de la peur, je sais qu'on battra le Mena parce qu'on leur est supérieur.

Je veux juste montrer et je le ferais tant que je pourrais que Rhor n'était pas nul comme l'ont conclu bon nombre de gens ici. 


Le monsieur ne respectait plus les consignes des fossoyeurs à la lettre, alors il fallait le mettre hors d'état de nuire. Si seulement on laissait les sélectionneurs travailler librement, je crois qu'on en changerait pas autant tous les deux ans.


Wait and see!
_________________
Le Gabon doit irréversiblement entrer au Panthéon des grandes équipes du football du continent.
Quelque soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par se lever.


Revenir en haut
Severino Lucas
Panthère d'argent


Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2010
Messages: 2 426
Localisation: France
Masculin
Clubs préférés: Marseille, Milan

MessagePosté le: Lun Nov 12 2012, 12:02    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique Répondre en citant

 en ce qui concerne les selectionneurs en Afrque, notamment francophone, je suis de plus en plus convaincu qu'il règne sur nos selections une forme de françafrique (definie comme les relations incestieuses et néocolonialistes qu'entretient la France avec ses ex-colonies africaines notamment au niveau socio-politico-economique), notamment manifestée par la présence massive d'entraineurs français qui regnent sur nos selections.
    En effet, si on prend les selections africaines francophones, une bonne partie est actuellement coachée par des entraineurs français (Amoros au Benin, Dussuyer je sais plus où, Claude le Roy au congo kinshasa, Lamouchi en cote d'ivoire...), et si on se réfère à un passé proche on trouvait Walemme au Congo brazza, Lavagne au Cameroun, Courbis au Niger, Giresse au Mali, etc... Par extension, on pourrait presque citer les europénes tres francophiles (ils y ont fait l'essentiel de leur carrière d'entraineurs) Halilodzic (hier cote d'ivoire, today Algerie) ou le bienaimé du forum Gernot Rohr (Gabon, niger)...
    Quel rapport avec la françafrique "classique", toute proportion gardées et une forme de françafrique dans notre foot africain? Je trouve deux similitudes...
   1) Dans la françafrique "classique", on trouve notamment une présence massive et profondement enracinée des entreprises françaises en Afrique francophone notamment dans le domaine économique. Dans le foot, si encore cette multiplication des entraineurs français était recente ou comme une mode (comme il fut un temps où il était à la mode pour les équipes ambitieuses d'avoir un coach bresilien soit disant pr le beau jeu, un coach italien pour la rogueur tactique, etc...), on comprendrait. Mais dans le cas des  selectionneurs françis en Afrique, on se rend compte que non seulement, ça fait des années qu'ils squattent nos selections, mais en plus on a l'impression que dès qu'un poste se libère dans une selection africaine francophone, y'a tout un mecanisme (presse, agents, ingerance externe au foot) qui se met en marche pour que parmi les successeurs du selectionneur déchu, on trouve systematquement en pole position un ou deux selectionneurs français. Les noms de Courbis, giresse flottent dans l'air dès qu'un selectionneur saute. Il fut un temps c'était C.Leroy ou Henri Michel dont les noms faisaient le tour des medias et federations dès qu'un selectionneur sautait. A Gabao on l'a vu aussi, dès que Rohr fut menacé avant la CAN, on a vu surgir de nulle part le nom de Charbonnier dans la presse française, et l'interessé lui-même a bruyamment manifesté son envie de recuperer Gabao... Enfin bref, tout ça pour dire que, moi j'ai rien personnellement contre ces entraineurs (qui n'ont tué personne) mais il semble que leur présence massive dans nos selections, où ils semblent se relayer dès qu'une place se libère, ne tient pas qu'à des critères sportifs ou de spontanéité.
      2) Cette impression de françafrique est renforcée (selon moi) par le CV souvent leger de ces entraineurs qu'on s'empresse de nous refourguer comme selectionneurs. Bien souvent, sans manquer de respect à qui que ce soit, ce sont rarement des CADORS comme entraineurs qu'on nous envoie.En general, tant que ces entraineurs ont un Cv solide (plusieurs saisons en L1, ou en L2), vous n'entendez pas parler d'eux pour l'Afrique. La preuve en est de Kombouaré, libre depuis près d'un an, ou d'un tigana ou encore d'un  Luis Fernadez ou Lacombe. Ceux-là, même sans clubs, vous ne les verrez jamais brailler ou roder autour d'une selection africaine, car ils savent que leur CV leur permetra de récuperer tot ou tard un club de L1, L2, voir un club européen... Au pire, ils iront s'asseoir pépères comme consultant sur une chaine TV. Par contre , ceux qui debarquent sur le continent noir, on trouve des chomeurs longue durée ou en délicatesse avec les instances sportives et administratives de leur pays (Courbis), des novices (Lamouchi, qui récupère la cote d'ivoire 1 ou 2 mois après avoir réussi son diplome d'entraineur), des gars qui n'ont pas entrainé plus haut qu"en CFA ou national (Charbonnier, Dussuyer...), ou des mecs qui ont quitté leurs derniers clubs européens en situation d'echec (Rohr)... Bref, en tout cas surement pas la crème des entraineurs français, mais bien souvent des techniciens ou des seconds, voire troisièmes choix, e tout cas des gns qu'on n'aurait surement retrouvé selectionneurs nulle part que dans notre tiers-monde villipendé tous les jours là. Et là encore, sans jeter la pierre à ces entraineurs là, on peut quand même se poser des questions sur leur vrai niveau ou la plus-value qu'ils nous apportent.


      Mais par-dessus tout, ce qui est dommage, C qu'on fait ces choix, on deroule le tapis rouge à ces entraineurs, alors qu'on devrait (les dirigeants du moins) au moins en faire autant pour les entraineurs africains à diplomes ou Cv d'entraineurs égal.


Revenir en haut
hamzaoyabi
Panthère de bronze


Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2010
Messages: 1 063
Localisation: Libreville/etrangers
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Clubs préférés: Milan AC
joueurs préférés: diego.maradona

MessagePosté le: Dim Mai 5 2013, 20:56    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique Répondre en citant

Paul Putt le sélectionneur de Burkina-Faso est apparu sur la liste des personnes ayant truqué des matchs par la Fifa.
-"Source Africa24"
Il aurai été démis de ces fonction de sélectionneur des Burkinabé.
(Info non confirmé).


Revenir en haut
CAFE
Panthère


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2012
Messages: 444
Localisation: Libreville
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Clubs préférés: BAYERN MUNCHEN
joueurs préférés: Bruno ECUELE MANGA

MessagePosté le: Lun Mai 6 2013, 09:18    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique Répondre en citant

C'est une affaire qui ne date pas d'aujourd'hui. Ca lui a fait perdre son poste d'entraîneur en Belgique, et son exil en Afrique.
_________________
GABON d'abord, et non moi d'abord!!!


Revenir en haut
Sahaj
Panthère de bronze


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 766
Localisation: Libreville
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Clubs préférés: Réal Madrid, Marseil
joueurs préférés: KAKA, RAUL, R9, DC9,

MessagePosté le: Lun Mai 6 2013, 14:50    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique Répondre en citant

Wollllllllloooooooooooo
_________________
L'esprit d'équipe... C'est des mecs qui sont une équipe, ils ont un esprit ! Alors, ils partagent !


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:05    Sujet du message: Etre sélectionneur en Afrique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Forum des supporteurs des panthères du Gabon Index du Forum >>> FOOTBALL >>> Foot africain Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo